Fallait bien que ça arrive, ma fille est en phase princesse. (Et là j'en entends qui rigolent...)Bon bon bon... sachant qu' à part Peau d'âne, moi les princesses, je n'y connais RIEN. Suis allergique au rose, et je suis nulle en Disney.( Les ai même pas vus d'ailleurs.)

Donc ma fille est une princesse. Avec le caractère qui va avec. Obtempère manant, ou je te fais couper la tête.Et les exigences: je veux du vernis à ongles rooooooooose!!! (moi vivante, dans tes rêves ma chérie. De quelle couleur que ce soit d'ailleurs). Tu feras ta Paris Hilton quand tu seras grande (et déshéritée.)

Parce que mademoiselle du haut de ses 4 ans est capable de déclencher une guerre thermonucléaire pour avoir des brocolis (qu'est ce que tu veux répondre à ça franchement?). Parce qu'elle minaude, charme, parle avec les mains, nous la joue Holywood quand elle tape du pied et lèves les bras au ciel , exaspérée d'avoir des parents aussi obtus:"Mais maman je te dis que je veux des bonbons!!!". Parce qu'elle fait des barres parallèles entre la table basse et le canapé avec une clavicule cassée. Parce que la petite terreur de l'école se fait tout petit et la suit docilement quand elle a décidé qu'il lui donnerait la main et se promènerait avec elle dans la cour. Ma fille est une princesse.

Comme je suis une mère indigne qui s'assume, mais pas trop quand même, et que j'avais envie de tester mon nouveau jouet sur du moletton, je lui ai cousu THE blazer de princesse. Car oui, chez moi, les princesses ça a la classe, et ça porte des tailleurs. (Génération Lady Di inside).

J'implore par avance votre clémence pour la qualité pourrie des photos (père Noël si tu m'entends, mon APN me hait.), prises au plus fort de la luminosité du jour dans mon obscure tanière, en tenant tant bien que mal le cintre au bout de mon bras trop court... erf.

DSCF3248rec

Ce blazer est un modèle Ottobre issu du numéro 4/2013 , en taille 4 ans...

Il m'a servi de crash test pour vérifier mon intuition: ma crevette n'est pas vraiment une taille standard, c'est un poil large et limite assez long...

Bien sûr pour cause d'état de décomposition neuronale intense, il est plein de défauts; Je me suis battue avec une boutonnière qui se retrouve trop au bord, et il faut que je travaille les ourlets arrondis sur le moletton, le col n'est pas assez haut, mais je le trouve sympa au final.

J'ai viré les pohes par souis de praticité de nettoyage. Oui parce qu'en matière de princesse, Léa tiendrait plutôt de Fiona...crado.  Et dans les poches, je retrouve toujours tout un tas de trucs non identifiables et collants...

DSCF3245

 

Le flock maison histoire d'enfoncer le clou pour ceux qui n'auraient pas compris à qui ils ont à faire...

 

DSCF3230rec

Des boutons avec du rose... et des têtes de morts, parce qu'on peut être princesse ET rock'n roll.

DSCF3232rec